NEWS \
La vitesse nous rend malade
 mercredi 03 septembre 2014, mis à jour le 18-09-2014 08:28 - lu 1166 fois

La neurobiologie a mis en évidence les effets des sollicitations permanentes que sont l’accès continu à l’information, aux emails, textos, téléphone et les nombreux bruits auxquels nous sommes exposés. Le système d’alerte de notre organisme n’est jamais au repos. Résultat : les hormones du stress (cortisol, catécholamine et adrénaline) sont sécrétées trop souvent. Or le corps a besoin de pauses toutes les 90 minutes. Le système nerveux, s’il est stimulé trop souvent et s’il est affaibli par un manque de sommeil, contrôle moins bien l’anxiété et la douleur. Cette désynchronisation peut se traduire par une sensation d’intense fatigue, des difficultés de concentration, des tremblements. D’où la nécessité de se ménager du tempspour des activités qui contrebalancent la sécrétion des hormones du stress par la production d’hormones du plaisir : les endorphines…




A lire aussi dans la rubrique NEWS :
>> Articles plus récents :
- Qu’est-ce que l’IFC ? (17-09-14)
- L'Université Solidaire et Populaire vous invite à sa conférence (14-11-14)
- Régime de retraite par capitalisation (28-11-14)
- GEL DES RETRAITES COMPLEMENTAIRES (05-05-15)
- Peu d'engouement pour la retraite supplémentaire (18-05-15)
<< Articles précédents :
- Venez nous rencontrer dans notre agence du Creusot (29-03-12)



    

 
contact


revue trimestrielle

Pour la recevoir :
 
 

 
     
 

     
Présentation Particuliers Travailleurs indépendants Entreprises Liens Mentions légales Contact